Chapitre 2

"Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné ?"
Matthieu 27-46

 

N'aies pas peur... Laisse-toi regarder par le CHRIST !...
Laisse-toi regarder car IL t'aime !

"C'est Moi, JE SUIS Celui qui vous console" (Isaïe 51-12)

Combien de fois ceux qui sont abattus par la brutalité du deuil crient leur souffrance ainsi vers le SEIGNEUR, pensant qu'IL EST ABSENT, lointain !…Peu de personnes savent que le SEIGNEUR est tout près des cœurs brisés, qu'IL est attentif à leurs cris, et leur redit :

" Gardez courage, J'ai vaincu le monde ! "


JESUS a donné son ESPRIT SAINT aux apôtres avant une épreuve ou une mission. Cependant JESUS lui-même tout rempli de l'ESPRIT n'a pas craint de crier comme nous :

" Mon DIEU mon DIEU, pourquoi m'as-tu abandonné !

Car JESUS pendant sa passion, a porté nos péchés, nos maladies, toutes nos souffrances...

" Ceux qui étaient crucifiés avec LUI l'injuriaient. A midi il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu'à trois heures. Et à trois heures, JESUS cria d'une voix forte : " Eloï, Eloï, lama sabaqthani " ce qui signifie : " mon DIEU mon DIEU pourquoi m'as-tu abandonné ? " (Marc 15-33)

Si JESUS n'a pas craint de crier d'une voix forte sa souffrance, nous aussi, nous pouvons crier notre souffrance. Cependant il ne faut pas oublier que JESUS à Gethsemani avait accepté que la volonté du PERE se fasse !...Nous sommes au début du chemin, et nous ne sommes pas encore capables par la grâce de DIEU, de dire : " entre tes mains mon DIEU, je remets ma vie " cette vie qui me reste et où je ne goûte que l'amertume et la solitude, où je ne trouve plus la joie de vivre, où je désespère de moi et des autres.

Nous sommes au début du chemin du deuil fait de rejet de la mort, de déni de cette révoltante fin, de protestation devant ce DIEU qu'on me présente bon, et qui permet que je souffre ainsi; chemin aussi de tristesse et de désespoir ! Toutes ces réactions sont normales devant un tel drame.

Venons écouter JESUS, seul maître de la mort, JESUS Ressuscité qui a dit, avant sa croix, au mont des oliviers :

" Priez pour ne pas tomber au pouvoir de la tentation. Et LUI s'éloigna d'eux à peu près à la distance d'un jet de pierre; s'étant mis à genoux, IL priait disant : PERE si tu veux écarter de moi cette coupe.... pourtant que ce ne soit pas ma volonté mais la tienne qui se réalise. Alors lui apparut du ciel, un ange qui LE fortifiait. Pris d'angoisse IL priait plus instamment, et sa sueur devint comme des caillots de sang qui tombaient à terre. "
Quand après cette prière, IL se releva et vint vers les disciples, IL les trouva endormis de tristesse. IL leur dit : quoi ! Vous dormez ! Levez vous et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. " (Luc 22-39-46)

Dans la tristesse de la mort à venir ou dans la détresse après la mort de notre enfant : le SEIGNEUR JESUS nous dit comme aux apôtres :

" Priez afin de ne pas entrer en tentation. " (Mt 26-41)

Ces tentations sont multiples pour nous. Nous risquons de rester dans la désespérance après notre deuil :
si nous n'accueillons pas la Parole de DIEU qui est Puissance de vie,
si nous ne prions pas personnellement chaque jour et
si nous ne cherchons pas le Consolateur lui-même dans Sa Présence Eucharistique.
En Isaïe (51-12) il est dit :

" C'est MOI, JE SUIS CELUI qui vous console "

St Paul nous dit :

" Nous ne voulons pas frères, que vous soyez ignorants au sujet des morts ; il ne faut pas que vous vous désoliez comme les autres qui n'ont pas d'espérance. Puisque nous croyons que JESUS est mort et qu'IL est RESSUSCITE, de même ceux qui se sont endormis en JESUS, DIEU les emmènera avec LUI. ....réconfortez- vous donc les uns, les autres par ces pensées. "
(1 Thessaloniciens 4-13 15)

De même dans le Siracide, c'est-à-dire le livre de Ben Sirac, que lisaient les juifs, il est dit :

"Mon fils, verse des larmes sur celui qui est mort, comme un homme cruellement touché entonne une complainte.Donne à son corps la sépulture qui lui est due et ne néglige pas sa tombe. Lamente-toi amèrement, pleure à chaudes larmes, fais le deuil qu'il mérite, un jour ou deux pour éviter les médisances, puis console-toi de ta peine. Du chagrin, en effet, peut sortir la mort et l'affliction du cœur mine les forces..... N'abandonne pas ton cœur au chagrin .... Tu ne seras d'aucune utilité au mort et tu te ferais du mal. (Siracide 38-16-22)

Il est vrai que la première partie de ce texte, nous l'avons déjà accompli, mais se consoler, nous n'y sommes pas arrivés tout seuls. En effet le chemin de la consolation c'est un accueil permanent de la grâce du SEIGNEUR VIVANT AUJOURD'HUI.

La consolation recommandée est un acte de foi, une prière de confiance, un petit pas dans la direction du SEIGNEUR, comme le fils prodigue revenant vers son PERE qui lui ouvre les bras !.. C'est la découverte ensemble puis chaque jour dans la prière et les actes, que DIEU EST AMOUR, rien qu'AMOUR… DIEU EST VIE… rien que VIE. Donc la consolation n'est pas magique, mais active.

Je vais donc aller de temps en temps au cimetière pour entretenir la tombe, mais non plus pour chercher : le mort parmi les morts, car mon enfant est vivant dans les bras du PERE, JESUS et L'ESPRIT SAINT.

Tournons-nous vers JESUS au mont des oliviers. IL nous montre le chemin pour résister à toutes les tentations qui se présentent à nous après un deuil : JESUS fléchissant les genoux priait le PERE !…
Monique Maury

PRIERE

0 JESUS, mon SAUVEUR et mon DIEU !
0 JESUS, crucifié pour nous
0 JESUS, ressuscité et vivant !
Par la douleur amère dont vous fûtes inondé au jardin des oliviers
Par la crainte qui vous pénétra jusque dans votre chair
0 JESUS, délivrez-nous dans notre détresse, nos angoisses,
Après la mort de notre enfant bien aimé
O JESUS, fortifiez notre foi dans nos souffrances actuelles
Soutenez-nous dans notre chagrin, afin que comme Vous
Nous puissions dire :
" Mon DIEU que votre volonté soit faite. "

Amen

DIEU a poussé son amour jusqu'à devenir enfant, agneau du sacrifice pour que LUI l'innocent offert entraîne mon enfant et moi-même, dans le feu de Sa résurrection. JESUS est venu non pour nous entraîner dans le deuil et la mort, mais pour nous tirer du deuil et de la mort :

Chant :

JE SUIS VENU pour que vous ayez la vie et la vie en abondance

JESUS CHRIST est le bon berger, IL donne sa vie pour ses brebis
Celui qui aime comme LUI, est passé de la mort à la vie

JESUS CHRIST est le FILS DE DIEU, celui qui a le FILS, a la vie
En LUI nous avons reconnu, le vrai DIEU et la vie Eternelle

JESUS CHRIST est la vérité et IL est le chemin de la vie
Celui qui fait la vérité, vient à la lumière et à la Vie

JESUS CHRIST est le pain de Vie, le vrai pain qui descend du ciel
Celui qui mange de ce pain ressuscitera au dernier jour
(Sr Suzanne Toolan)